Le marché de l'auto français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le marché de l'auto français

Message  Manu le Mer 15 Déc - 20:13

Le marché auto français


L'industrie auto en France concerne 2.5 millions d'emplois en France (10% de la pop active)
Ce secteur a subi la crise de plein fouet (baisse des ventes européennes de 20 à 30% depuis 2008).
Le marché français est toujours sur le déclin, avec une baisse des ventes de 14% depuis novembre.
Comme ce secteur – d'importance stratégique pour l'économie française – va mal, le gouvernement a mis en place des mesures de soutien de l'activité et de dopage de la compétitivité des filières :
la prime à la casse (qu'on connait déjà et qui s'en va)
une prime de 1000 euros accordé aux particuliers (pour l'acquisition d'un véhicule neuf) et aux professionnels (pour l'acquisition d'un véhicule utilitaire léger neuf) si le véhicule acheté rejette moins de 160g de CO2 , accompagnée d'un mise à la casse d'un véhicule anciens de plus de 10ans.
Le coût de ce dispositif gouvernemental est de 220 millions d'euros
le renflouement des filiales bancaires des constructeurs
Les voitures représentant un investissement souvent important pour les acquéreurs, le crédit automobile est nécessaire au bon fonctionnement du marché.
Or la situation actuelle des marchés financiers affecte gravement cette activité, les filiales bancaires des constructeurs n'ont pas de dépôt et se financent seulement sur les marchés.
L'Etat français a donc décidé de leur accorder un prêt de 1 milliard d'euros de refinancement, assorti d'un taux d'intérêt de 8%
une politique industrielle pour structurer le secteur durablement
Cette politique vise à faire émerger des sous-traitants français forts capables de passer des partenariats durables avec les constructeurs automobiles, notamment en terme d'innovation, qui leur fait défaut actuellement.
Renault et PSA ont donc décidé en accord avec le Fonds Stratégique d'Investissement de mettre en place un fonds d'investissement sectoriel qui sélectionnera les projets d'entrprises solides et rentables à moyen terme. Ce fonds s'élève à 300 millions d'euros.
La mise en œuvre des mesures stratégiques décidées auparavant
Ces mesures désignent le plan de soutien de 400 millions d'euros destiné à la branche Recherche & Développement, la pérennisation du bonus de 5000 euros des 100 000 premiers véhicules et véhicules utilitaires légers décarbonés vendus en France et le plan d'investissement global dans les réseaux à domicile, dans les espaces publics et sur la voie publique, impliquant les distributeurs d'électricité, les collectivités, les gestionnaires d'espaces publics (parkings concédés ou surfaces commerciales)
avatar
Manu

Messages : 35
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum